Discrimination à l’embauche : comment l’éviter ?

La discrimination à l’embauche est presque devenue normale dans un grand nombre d’entreprises.

Le plus souvent, ces derniers jugent le candidat sur des motifs qui n’ont rien à voir avec les critères liés au poste proposé. Ce phénomène ne cesse de prendre des proportions alarmantes. Ce qui nous amène à nous interroger sur ce qui peut en être la cause. De même, il y a lieu de se questionner sur les dispositions légales mises en place pour le combattre.

Homme portant une cravate

Quels sont les principaux motifs de discrimination dans le recrutement ?

Le monde professionnel est un milieu où l’on peut être mis à l’écart sans aucune raison apparente. Ce phénomène affecte davantage les personnes issues des groupes minoritaires. Dans ces conditions, il n’est pas aisé d’exprimer son véritable potentiel lorsqu’on effectue son travail. Alors, dans les entreprises, les motifs de discrimination lors des recrutements sont multiples. De ce fait, pour lutter efficacement contre ce fléau, il faut au préalable prendre connaissance de ces motifs. Le premier motif de discrimination chez les demandeurs d’emploi, est généralement lié au genre.

Quels en sont les raisons ?

Le plus souvent, dans certaines entreprises, vous constaterez que le genre féminin est beaucoup mis à l’écart lors des processus de recrutement. Toutefois, les raisons qui sont souvent avancées par ces employeurs, c’est qu’elles ne sont pas aptes physiquement à réaliser certaines tâches. Un autre motif couramment utilisé, c’est la grossesse. De même, les femmes avec des enfants en bas âge sont également mises à l’écart lors des processus de recrutement.

L’orientation sexuelle représente le deuxième motif de discrimination lors des recrutements. Régulièrement, les couples homosexuels ne sont pas acceptés dans certaines entreprises. Ceci dit, ceux qui sont déjà en entreprise font généralement l’objet de rejet par les responsables et les collègues.

Les personnes handicapées peinent également à être acceptées dans certaines entreprises. Par ailleurs, le motif sous-jacent de ce rejet est plus lié aux raisons financières qu’à la compétence. En effet, les dirigeants n’aimeraient pas par exemple utiliser leur budget pour aménager des espaces. Pourtant, ces espaces favorisent la mobilité des personnes se déplaçant en fauteuil roulant. Une autre catégorie de personnes qui subit très souvent une discrimination à l’embauche sont les personnes âgées. Ceci sans mettre de côté les minorités liées à l’origine ethnique. Dans certains pays par exemple, un homme ou une femme noire qui présente une demande d’emploi dans une entreprise peut facilement voir sa candidature être refusée. Ceci au profit d’un autre candidat d’origine caucasien moins compétent.

Ordinateurs

Comment la loi se comporte face à cette discrimination dans le recrutement ?

Au vu des pratiques discriminatoires appliquées lors des recrutements dans les entreprises, des solutions peuvent être apportées. À cet effet, de nombreuses dispositions légales ont été prises jusqu’ici pour les sanctionner. Déjà, il faut noter que la loi condamne autant celui qui pratique la discrimination que celui qui y participe de manière passive.

Lorsqu’un collègue se fait harceler et que le responsable juge que les paroles sans mauvaises intentions, il est tout aussi coupable que celui qui l’a harcelé. Le comportement que les autres adoptent au quotidien affecte non seulement l’état physique de la personne visée, mais surtout son état mental.

En entreprise, la notion de minorité ne doit pas être considérée dans un sens général comme à l’échelle d’une ville ou d’un pays. En effet, elle doit être définie en fonction du lieu et de la situation qui est prise en compte. Si dans un sens général les homosexuels sont minoritaires, ils peuvent être majoritaires au sein d’une entreprise.

Dans un tel contexte, ils peuvent être les bourreaux des employés hétérosexuels. La loi prend en compte chacun de ces aspects et prévoit une protection à l’endroit de toutes ces personnes. En somme, que vous subissiez une discrimination, par association ou à cause de vos origines, il existe la possibilité de vous faire entendre. Si personne ne réagit au niveau de l’entreprise, vous pourrez vous rapprocher des associations créées pour la protection des personnes comme vous.